Coopératives agricoles

En France, les coopératives agricoles occupent une place majeure dans l’agriculture. Elles emploient 160.000 personnes et selon l’association Coop de France qui les regroupe, au moins 75 % des agriculteurs adhèrent à une coopérative.

Environnement

Les coopératives agricoles possèdent des statuts juridiques « sui generis » qui impliquent  des règles de fonctionnement très spécifiques définies par la loi du 10 septembre 1947 et le code rural et de la pêche maritime leurs permettant en contrepartie de bénéficier de dispositions fiscales avantageuses. Si elles fonctionnent conformément aux règles qui les régissent,  elles  sont  notamment  exonérées  de  l’impôt  sur  les  sociétés pour les activités réalisées avec les associés coopérateurs.  Les  principaux fondements de ces structures sont :

  • La gouvernance démocratique avec le principe « un associé, une voix »,
  • L'exclusivisme de son objet social et de son sociétariat,
  • La circonscription territoriale dans laquelle elles sont implantées,
  • L’a-capitalisme : les associés n’ont aucun droit sur les réserves,
  • La redistribution du résultat proportionnellement à l’activité réalisée par les associés coopérateurs avec la coopérative,
  • Le double engagement de l’agriculteur adhérant à la coopérative

Enjeux

Les coopératives agricoles doivent faire face à des enjeux majeurs en raison de leurs particularités de fonctionnement : 

  • Maintenir un niveau élevé de rémunération des associés coopérateurs en diversifiant son activité en amont et en aval via le développement de filiales,
  • Prendre en compte les contraintes environnementales : limiter l’utilisation d’intrants tout en développant les rendements,
  • Étendre leur chaîne de valeur, étendre leur périmètre ou s’internationaliser pour s’imposer dans un secteur de plus en plus compétitif notamment face aux entreprises privées de droit commun de l’agro-alimentaire,
  • Repenser leur financement et leur modèle de gouvernance pour accroître leur compétitivité tout en préservant leurs spécificités.

Nos offres de services

Fort de son expérience de plus de 40 ans, le cabinet d’expertise comptable et d’audit MONTIEL-LABORDE Walter France dispose de l’expérience et du professionnalisme nécessaires pour vous accompagner tout au long de la vie de votre coopérative dans les différentes missions suivantes :

Audit légal et contractuel 

  • Certification des comptes annuels sociaux et consolidés,
  • Examen limité,
  • Commissariat aux apports,
  • Commissariat à la fusion,
  • Opérations d’évaluation, projets de fusion,
  • Attestation d’informations présentes dans les états financiers, l’attestation des ressources propres,
  • Appréciation du  contrôle interne,
  • Appréciation du contrôle du back-office et plus particulièrement de la salle des marchés de céréales,
  • Audit des positions sur le MATIF,
  • Analyse des processus clés de la structure (flux de matières, informatique,...),
  • Audit de la consolidation et/ou de la combinaison des comptes,
  • Prise d’inventaire,

Expertise comptable 

  • Aide à la réalisation de la consolidation ou de la combinaison de comptes,
  • Problématiques liées au développement durable ou à la publication de données RSE,
  • Révision et/ou établissement des comptes périodiques et/ou annuels,
  • Conseil en restructuration de groupe,
  • Formation sur le marché à terme, la coopération agricole, la consolidation/combinaison,
  • Accompagnement des dirigeants en situation de crise,
  • Suivi budgétaire et établissement des prévisions,
  • Amélioration des systèmes d’information et de communication,
  • Évaluation d’entreprise.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top