Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 26/04/17

Mort au volant de salarié : impliquer le PDG.-

Alors que les accidents de la route constituent la première cause de mortalité au travail, avec 20% des accidents mortels professionnels soit environ 500 décès annuels en France, les instances dirigeantes de l'entreprise jusqu'au PDG doivent être intégrées dans le plan d'action de l'entreprise face au risque d'accident routier grave.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top