Présentation de la mission d’attestation demandée au commissaire aux comptes dans le cadre de la séparation des activités de conseil et vente de produits phytopharmaceutiques

L’ordonnance  du 24 avril 2019  a rendu incompatible les activités de ventes ou d’application et de conseil à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques. Elle a fixé des règles de séparation capitalistique de ses activités.

C’est pour aider ses clients concernés par cette ordonnance à décoder ce sujet un peu délicat, que Pierre Laborde, associé du Cabinet Montiel Laborde, a organisé une information sur le cadre de la mission d’attestation confiée aux commissaires aux comptes.

Cette présentation digitalisée, seul face à ses slides, aucune expression, peu d’interaction, rien pour mesurer la compréhension d’un sujet hautement complexe.

La réunion a interpellé les entreprises dont l’activité est directement concernée par ce texte. Le cadre de l’intervention du commissaire aux comptes est maintenant clairement posé même si des questions pratiques restent en suspens. Les participants auront apprécié le décryptage et l’éclairage donnés au texte. Ils pourront désormais mieux anticiper les différentes situations auxquelles ils devront répondre.

Nos équipes se tiennent à votre disposition pour enclencher l’intervention dans le cadre de votre demande d’agrément, et sur la façon d’y répondre. N’hésitez pas !

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top